Lumière pulsée : Tout ce que vous devez savoir sur la repousse des poils

person Posté par: E-swin list Dans: Épilation à la lumière pulsée Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 1536

L’efficacité de la lumière pulsée sur les poils n’est plus à démontrer. En effet, c’est une technique indolore, non invasive et compatible avec toutes les zones du corps. La précision de l’appareil limite la repousse des poils, tout en vous débarrassant des poils incarnés. Résultat, plus de préoccupations avec le rasage ou l’épilation, ce qui explique l’intérêt grandissant pour cette méthode.

Comment fonctionne l’épilation à la lumière pulsée ?

Il faut distinguer trois phases distinctes dans le cycle de pousse des poils, à savoir la phase anagène, catagène et télogène. De plus, il faut prendre en considération que la durée du cycle reste variable en fonction des zones. Elle est de deux à six ans pour les cheveux et entre six à sept mois pour la moustache.

L’épilateur de lumière pulsée IPL agit durant la phase anagène en utilisant un principe très simple. Celui d’un laser produisant une lumière absorbée par la mélanine, c’est-à-dire le pigment du poil. Cette lumière pulsée se transformera ensuite en chaleur pour détruire la glande responsable de la fabrication du poil. La légère brûlure perturbe sa repousse et il finira par ne plus repousser. Dans certaines zones, l’épilation reste définitive comme c’est le cas sur les aisselles et le maillot. Pour les autres, il est préférable d’appliquer plusieurs traitements.

   

Résultats de l'épilation à la lumière pulsée

L’effet de la lumière pulsée sur les poils est perceptible durant la phase de croissance active. Mais les poils de la zone concernée n’ont pas le même cycle de croissance. De ce fait, ils ne sont pas atteints de la même manière, ce qui explique l’utilité et l’intérêt de réaliser plusieurs séances d’épilation.

Pour observer des résultats visibles, il est préférable d’attendre trois séances d’épilation. Au bout de cinq séances, environ 90 % des poils ont été totalement détruits. Comme vous pouvez le voir, l’efficacité est au rendez-vous et l’epilation durable avec la lumière pulsée est bien une réalité. Les seules contre-indications concernent le duvet, les poils blancs et clairs. C’est également le cas sur les peaux de phototype 5, car la concentration de mélanine dans la peau empêche le contraste avec la couleur des poils.

  

Durée des résultats et fréquence des séances

Vous respecterez un délai de quatre semaines entre les deux premières séances. Pour les suivantes, le délai augmente, mais il reste systématiquement adapté par rapport à la repousse. 24 à 72 heures avant la séance, rasez-vous, ce qui permettra au faisceau laser de les utiliser comme guide, sans être trop longs. Surtout, évitez l’épilateur électrique ou l’épilation à la cire, car ces méthodes arrachent le bulbe et entraînent des repousses inégales sous la peau. Résultat, la lumière pulsée et la repousse des poils se traduisent par un manque d’efficacité.

Une fois que vous obtenez le résultat escompté, vous effectuez un travail d’entretien se manifestant par une à deux séances chaque année. Dans le cas contraire, la miniaturisation du duvet disparaîtra progressivement et les poils vont de nouveau s’épaissir. Sachez que la repousse des poils après la lumière pulsée est un phénomène parfaitement naturel. Ce qui nécessite un entretien régulier en respectant les préconisations précédentes.

    

Contre-indications et précautions

Comme expliqué brièvement dans les paragraphes précédents, la lumière pulsée n’est pas compatible avec les peaux bronzées ou noires. Même constat sur les poils blancs, roux et blonds. Enfin, impossible d’utiliser le laser sur les tatouages et les grains de beauté.

Si vous êtes bronzé, patientez deux mois après l’exposition pour espérer la réalisation d’un traitement par lumière pulsée. Une fois la séance d’épilation effectuée, évitez toute exposition au soleil et sortez systématiquement avec une protection solaire d’un indice 50+.

En cas de doute, la réalisation d’un test s’avère nécessaire avant d’envisager un traitement complet. Mais ce cas de figure concerne uniquement les peaux pigmentées.

   

Conclusion

La lumière pulsée fournit des résultats sur le long terme, à condition de respecter les bonnes pratiques pour son usage. En cas de poils persistants, des séances supplémentaires seront nécessaires. Cependant, le traitement exige une certaine vigilance, d’où l’intérêt de vous rapprocher d’un professionnel pour être entre de bonnes mains. L’expert vous fournira tous les conseils appropriés en fonction de la nature de votre peau et de votre objectif.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

S'inscrire

Nouveau compte